Comment choisir un oreiller orthopédique ?

Pour vous sentir bien au cours de la journée, vous devrez bien dormir ! Et qui dit bon sommeil, dit un bon matelas et un oreiller orthopédique !

Appelé aussi oreiller ergonomique, un oreiller orthopédique est un accessoire très efficace puisqu’il nous permet de se détendre et de trouver la relaxation pendant le sommeil. Alors quels sont les avantages d’un oreiller orthopédique ? Comment choisir le modèle le plus adaptée à vos besoins ?

Quels avantages d’un oreiller orthopédique ?

Contrairement à un oreiller classique, un oreiller orthopédique apporte plus de bien-être et il s’adresse à toutes les catégories d’âge. En orthopédie, un oreiller ergonomique, permet de soulager les maux de dos de cou, des épaules ainsi que les tensions musculaires.

Outre cela, ce type d’oreiller présente, quelques avantages non négligeables :

  • Il permet au dormeur de garder une position naturelle pendant le sommeil : la tête et la colonne vertébrale alignée, ce qui permet de bénéficier de tout le confort.
  • Il soutient la région cervicale et s’adapte à la tête de son utilisateur.
  • Il améliore la qualité du sommeil et de lutter contre les éventuelles troubles.

Toutefois, il vous faudra du temps pour vous adapter à votre oreiller orthopédique. Préparez-vous alors pour les premières nuits qui ne seront pas du tout faciles !

Les critères de choix d’un oreiller orthopédique

Le choix d’un oreiller ergonomique ne se fait pas à la légère. Il faut tenir en compte de votre morphologie ainsi que de vos habitudes de sommeil pour pouvoir trouver le modèle qui vous correspond. Faites alors vos choix en prenant en considération des critères suivants :

La position de sommeil

Si vous êtes parmi les personnes dormant sur le côté, vous n’avez pas alors les mêmes besoins que les autres en termes d’oreiller orthopédique. Donc vous ne pouvez plus choisir le même modèle que celui d’un individu qui dort sur le ventre ou le dos.

Pensez alors à choisir votre coussin en fonction de votre position de sommeil, cela vous permet de maintenir votre nuque et votre colonne vertébrale dans la même ligne.

La forme de l’oreiller

Les professionnels de l’orthopédie indiquent qu’un oreiller orthopédique doit être bombé sur les côtés et plus creux au centre pour être classifié comme étant « ergonomique ». Ainsi, le choix de la forme de l’oreiller dépend aussi de vos besoins et de vos habitudes de sommeil. Pour un confort optimal, choisissez un modèle d’oreiller sous forme rectangulaire afin d’éviter les mauvaises postures pendant votre sommeil.

La hauteur

La hauteur d’un oreiller ergonomique est fixée en fonction de la position de sommeil adoptée par l’utilisateur. En général, elle correspond à la hauteur mesurée au centre de l’oreiller.

Le poids

Ce critère vous indique la densité de la matière composant l’oreiller et sa fermeté. En effet, plus un oreiller ergonomique est lourd, plus il est ferme. Si vous êtes parmi les personnes ayant des épaules étroites, privilégiez une épaisseur de 8 à 9 cm.  Toutefois, pour celles ayant des épaules plus larges, il est recommandé de choisir une épaisseur entre 12 et 13 cm.

Quelle fermeté choisir pour votre oreiller ergonomique ?

Dans les grandes surfaces et les boutiques d’orthopédie, il existe un large choix d’oreillers ergonomiques qui n’offrent pas tous le même soutien. En effet, la fermeté d’un oreiller orthopédique, dépend de la position du sommeil adoptée par l’utilisateur.

  • Un oreiller souple : il offre un maintien moins important. Il est plus moelleux et convient parfaitement aux personnes dormant sur le ventre.
  • Un oreiller medium : il assure un bon maintien pour la tête et la nuque. Ce type d’oreiller est destiné à celles dormant sur le dos ou sur le côté.
  • Un oreiller ferme : il offre un excellent soutien pour la tête et la nuque. Un oreiller orthopédique ferme offre plus de confort aux personnes qui dorment sur le côté ou sur le dos.

Si vous êtes parmi les personnes de forte corpulence, il est vivement recommandé de choisir un oreiller orthopédique doté d’un maintien élevé. Pour vérifier la fermeté d’un oreiller, vérifiez si son garnissage est dense ou non !

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s